dimanche 22 novembre 2009

Bois de roses



"La couverture illustrée du rêve, un champ de boutons d'or enluminant la nuit, le souvenir d'un pré en pente et d'un temps qui précédait de peu l'apprentissage de la lecture - années sans orthographe et sans chronologie, chrysanthèmes et dahlias simplement effeuillés dans le pur plaisir de la prononciation : les mots dormaient dans les livres et les morts au cimetière ne savaient rien de mon enfance.
A l'ombre des lettres en fleurs j'ai appris à épeler l'alphabet avant de lire le rêve de l'herbier où le mot Botanique est écrit en caractères gras : bulbe majuscule, oubli cerné d'une écriture qui ressemble à la mienne, où se dissimule une femme en forêt, ses filles dans la clairière offertes à la manie du bibliophile..."

Gérard Macé
Bois dormant




5 commentaires:

  1. Spyros Karageorgis22 novembre 2009 à 16:29

    Le bois de Rose
    Est un écrin étoilé
    Où délicatement je pose
    Une belle Azalée...:))

    RépondreSupprimer
  2. Une belle Azalée au doigt
    Le roi Booz,
    s'est endormi.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour,
    J'ai adoré découvrir vos peintures à l'espace Beaurepaire et j'espère que vous reviendrez bientôt à Paris.
    Christian

    RépondreSupprimer